LE TELEGRAMME 10mai 2019

 

Rhododendron « Grégam ». Baptême en première mondiale, samedi

 Publié le 10 mai 2019 à 13h13 

 

Marc Colombel, spécialiste mondial des rhododendrons et obtenteur du spécimen unique « Grégam » qui sera baptisé et planté samedi matin, 11 mai, dans le parc du Ti Kreiz Ker.

 

La commune de Grand-Champ va accueillir, samedi matin 11 mai, dans le parc de Ti Kreiz Ker un rhododendron créé spécialement pour elle et qui portera son nom, « Grégam ». Il sera enregistré au niveau international, ce qui est une grande première du genre en France.

 

Il y a quelques jours, une trentaine d’adhérents de Balades et Jardins, association horticole du Pays de Grand-Champ, a assisté à l’élaboration de la fiche de taxonomie du rhododendron « Gregam » par l’obtenteur Marc Colombel. Il était entouré du parrain Christian Hays, Grégamiste passionné de plantes, et de la marraine Brighid Goulet Diskinn, présidente de Balades et Jardins également Grégamiste.

Il s’agit du premier rhododendron tétraploïde qui va être officiellement enregistré en France, à la Royal Horticultural Society (RHS) située près de Londres.

 

Une fiche d’identité à son nom

Tous ont attentivement participé à la description de la plante, en suivant le questionnaire de la RHS qui a élaboré un nuancier d’une grande précision, d’environ 800 couleurs proposées. « Nous avons ainsi pu caractériser la forme de l’inflorescence, la forme et la couleur de la fleur, la longueur de la corolle, la description des différentes parties de la fleur (étamines, stigmates), la forme et la taille des feuilles, de leur pointe, de leur base, la taille du plant aujourd’hui (hauteur, largeur) et aussi les dates du suivi des travaux de Marc Colombel, date de l’hybridation, du semis, de la première floraison, et la période de floraison… », précisent les membres de Balades et Jardins. Les horticulteurs ont, avec Marc Colombel, établi une véritable photographie génétique, une sorte de fiche d’état civil du rhododendron qui ne permet pas à deux rhododendrons d’avoir la même fiche d’identité, lui accordant ainsi une reconnaissance internationale.

« L’enregistrement est l’aboutissement du travail de l’hybrideur et, par cette sorte de fiche d’état civil, le Rhododendron obtient une reconnaissance internationale qui est du plus grand intérêt pour les hybridations futures », conclut Christian Hays.

Le rhododendron « Grégam » sera présenté et baptisé samedi 11 mai à 11h30 dans le parc de Ti Kreiz Ker.

À partir de 10h15, Marc Colombel présentera en avant-première mondiale la conférence qu’il tiendra à la fin du mois prochain devant l’American Rhododendrons Society de Philadelphie.

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis