Ouest France 23 Decembre 2019

Grand-Champ. Une première mondiale à Grand-Champ
Un spécimen unique de rhododendron, certifié et enregistré au niveau mondial, est cultivé dans la commune et s’appelle « Grégam ».

L’événement

Birghid Goulet-Diskin, Yves Bleunven, Marc Colombel, André Rosnarho, adjoint, Christian Hays, Catherine Quemener, la directrice générale des services sont très fiers du certificat obtenu pour « Gregam », un rhododendron unique au monde.

Il y a trois ans, Christian Hays, membre de l’association Balades et jardins, a mis son ami Marc Colombel, obtenteur (créateur) de rhododendrons, l’un des meilleurs spécialistes de renommée international, en relation avec Yves Bleunven, le maire.

Quatre jeux de chromosomes

Celui-ci a été enchanté à l’idée de créer un rhododendron unique pour la commune. Ce spécimen a six ans. Il poussera de 15 cm par an, harmonieusement, sans intervention humaine. « L’association de toutes ces compétences, Marc Colombel, Birghid Goulet-Diskin, président de l’association Balades et jardin et Christian a permis de faire aboutir ce projet. On a fait le choix lors de son baptême en mai, de mettre en scène notre ruralité et une stratégie touristique. Ça a donné du sens à l’obtention de notre troisième fleur en novembre dernier », précise Yves Bleunven.

Ce rhododendron a reçu un certificat d’enregistrement international à Londres. « Pour cela et c’est une grande première mondiale, le rhododendron Gregam a été disséqué : sa couleur, sa forme, les boutons, les étamines etc. Au labo de l’université de Coimbra au Portugal, avant l’obtention de ce certificat. C’est la première fois au monde qu’un rhododendron a été testé avant d’être enregistré, d’habitude c’est le contraire. C’est un rhododendron polyploïde avec quatre jeux de chromosomes, c’est le seul dans le coin, il ne peut donc pas être pollinisé autrement que par un autre rhododendron polyploïde et il n’y en a pas ici. Il est donc plus résistant », explique Marc Colombel.

Ce certificat a été remis à Yves Bleunven. « Je peux m’enorgueillir d’être le premier maire au monde qui possède un tel spécimen, testé avant son enregistrement ! », conclut l’édile.